Lettre des Signaux Faibles n°138 novembre

Sous les signes de Daech et COP21

 


Ce mois de novembre a été frappé par le terrible massacre du 13 novembre et le début de la COP21. Ces deux événements transcendent le temps et ouvrent sur des futurs plus qu’incertains. Dans le fond, le vote FN des régionales est naturellement présent dans ces signaux faibles.

 

Commandez l’ensemble des Lettres des Signaux Faibles 2015 dans leur version complète ainsi que plusieurs textes complémentaires, et les chroniques parues dans La Tribune : 350€HT.

Retourner la Lettre avec « Lettres 2015 » dans l’objet pour recevoir le bon de commande.

 

Signal faible 1 : le radicalisme

« Islamique » est associé à radicalisme. C’est une erreur. L’islam n’est qu’une réponse parmi d’autres au radicalisme. Comme les zadistes, les antisémites, les antimusulmans, les faucheurs volontaires, etc. Aujourd’hui, les radicaux s’expriment par la violence. Le DRH d’Air France agressé en CCE est devenu sans guillemets l’affaire de la chemise déchirée. La tolérance exprimée par les politiques, la justice, les médias, … envers la violence est une forme d’approbation des radicalismes.

 

Signal faible 2 : Daech c’est la dèche.

J’ai écrit ceci il y a un an. Daech est une idéologie. Une idéologie se détruit momentanément par les bombes jamais définitivement. Malheureusement. Comme le nazisme. Les Américains ont reconnu l’attentat de San Bernardino comme un acte terroriste inspiré par Daech. Les auteurs se sont inspirés de Daech. Toute bête immonde devrait être détruite à sa naissance. Connaitre/reconnaitre la naissance, c’est bien percer le signal faible et admettre  la limite de la démocratie.

 

Signal faible 3 : pourquoi viser la France

Aucun pays n’est à l’abri d’actes terroristes. Pourquoi viser plus la France. Ce pays est culturellement un ventre mou de l’Europe, globalement depuis une trentaine d’années. Ses dirigeants cherchent plus à être aimés qu’à s’affirmer. S’affirmer, c’est s’appuyer sur ses convictions. Etre aimé c’est aller dans le sens des convictions de l’autre. Depuis quelques jours et pour la première fois depuis des décennies, le pays affirme des convictions. Sensiblement 30 ans trop tard. Il pourrait ne plus être un ventre mou.

 

Signal faible 4 : le budget au taquet

Le juge Trévidic a occupé les médias en disant des choses simples, répétées depuis de longs mois : 2.500 agents qui travaillent sur le renseignement avec 150 personnes du côté du pôle judicaire : ça coince. Il manque quelques centaines de millions. Mais le budget est au taquet. Chacun le sait depuis longtemps, un chômage indemnisé moins longtemps, des indemnités maximum, et petit à petit le travail reprend pour des personnes qui profitent trop du système. Ce serait mieux que de nouvelles taxes ou de l’endettement supplémentaire.

 

Signal faible 5 : COP21

Le fait est que ce mois de novembre si chaud – une température normale de novembre aurait offert moins de terrasses aux terroristes – et cette tendance lourde depuis des années a de quoi inquiéter. Le sujet est complexe dans ses origines, ses acteurs, et il est mondial. Même le GIEC admet que ses rapports, ses résumés de rapports, sont inintelligibles. Je trouve inquiétant que les Français soient si peu impliqués. Il faut dire que ce n’est pas la simplicité qui caractérise la politique écologique depuis plusieurs années. Pourtant, des décisions simples et visibles auraient impliqué les Français : avoir les mêmes couleurs de couvercles poubelles dans toutes la France, voire en Europe, organiser la collecte des canettes en aluminium, marquer les pistes cyclables de la même manière, … de petites choses simples, visibles, pratiques, plutôt que de créer des taxes, culpabiliser, diviser …

 

Les signaux faibles au-delà du 5ème ou 6ème sont réservés aux abonnés de la Lettre des Signaux Faibles, 300€HT pour un an, soit 11 numéros.

Pour recevoir le bon de commande, retourner ce message avec dans l’objet ‘Abonnement’.

 

Signal faible 6 : dompter le climat

Signal faible 7 : démographie française en berne

Signal faible 8 : succès French Tech

Signal faible 9 : Air Liquide se distingue dans le silence médiatique

Signal faible 10 : le temps et le travail

Signal faible 11 : l’échec permanent de l’école française est épuisant

Signal faible 12 : le virage de Nestlé

Signal faible 13 : l’alimentation change

Signal faible 14 : microbiote et greffe

Signal faible 15 : accélération de la transformation de la télé

Signal faible 16 : Casino, rayon électricité.

Signal faible 17 : culture et économie

Signal faible 18 : l’agriculture se passe de bras, pas de signal

Signal faible  19: la voiture neuve, entre pouvoir et vouloir d’achat

 

Bonne lecture. Je repars en plongée. Passez de belles fêtes de fin d’année … Rendez-vous début janvier …


Philippe Cahen

Conférence, réflexion et formation en prospective.

Cahen.philippe@orange.fr


http://twitter.com/signauxfaibles


4 livres pour une méthode originale de prospective : signaux faibles, scénarios dynamiques, exemples.

1.      Signaux faibles mode d’emploi. Editions Eyrolles. Lauréat du Prix IEC’11 (Intelligence Economique et Compétitivité)
2.      
Le marketing de l’incertain. Editions Kawa
3.      
50 réponses aux questions que vous n’osez même pas poser !. Editions Kawa.

4.      Les secrets de la prospective par les signaux faibles. Analyse de 10 ans de (la Lettre des) signaux faibles. Editions Kawa