Lettre des Signaux Faibles n°125 octobre 2014

Route, Amazon, SNCF, Sanofi, Total, Rémi Fraisse ..

 
Quel curieux mois d’octobre, les informations sont tronquées. En fait comme d’habitude … La solution est - lorsque l’on veut réagir à une information – de remonter à la source. C’est l’exercice de ce mois.
 

Signal faible 1 : jamais aussi peu de morts sur les routes ?

Non jamais autant de piétons tués sur les routes depuis 2 ans (septembre 2014). Quel intérêt y a-t-il à ne pas diffuser ce chiffre disponible sur le site de la sécurité routière ?
 

Signal faible 2 ; Amazon, plus gros site de e-commerce en France.

Non ! Voyages-SNCF fait 4 milliards d’euros de CA. Alors pourquoi un journal réputé reprend et diffuse largement une information qui précise bien que c’est sans prendre en compte le commerce de services qui lui gagne globalement de l’argent.
 

Signal faible 3 : il faut dire qu’en matière de e-commerce comme de réseaux sociaux les résultats financiers ne sont pas clairs.

En e-commerce (les exceptions sont rares et connues), c’est comme pour Amazon : du chiffre d’affaires et des pertes. Il n’y a que la place de marché qui rapporte. En matière de réseau, c’est comme la communication actuelle de Twitter : notre chiffre d’affaires augmente ! Nos pertes aussi… Tout est affaire de potentiel et d’acceptation de pertes par les investisseurs. On est donc clairement dans le registre de la bulle. Il est un fait que le monde croule sous les liquidités.
 

Signal faible 4 : Christopher Viehbacher, le patron de Sanofi a visiblement était évincé par excès de rapidité du conseil d’administration.

Les médias n’en ont pas parlé. Ou en silence. Il faut dire que rarement les grandes entreprises françaises ont connu autant de changement à leur tête dans un temps aussi court. En 6 ans, celui-ci avait fait d’un groupe malade l’un des plus grands groupes pharmaceutiques mondiaux. Il est vrai que le même Conseil d’Administration ne connait pas d’évaluation externe. Donc si le patron se sentait libre, le CA lui aussi l’était.
 

Signal faible 5 : le conducteur du chasse-neige que l’avion de Christophe de Margerie a heurté et causé sa mort avait 0.6g d’alcool dans le sang.

Rémi Fraisse en avait 1.5g ce qui ne pardonne pas sa mort à Sivens mais explique peut-être le contexte de la quatrième manifestation de la journée vers 2h du matin après celle de début d’après-midi, celle de 17h, celle de 21h.
 

Signal faible 6 : la démocratie par les urnes, la démocratie par les médias, la démocratie économique.

Les événements de Sivens sont à l’image de ces trois démocraties : les urnes ont désigné le FN (26.57% aux dernières européennes à Gaillac), les médias sont occupés par les contestataires, l’économie concerne notamment ici peu d’entrepreneurs. Tout se passe comme si l’ultra gauche compensait la première où elle s’effondre par la seconde où elle gagne en sympathie. Quant à la démocratie économique qui attend un choc de simplification, donc de délais plus courts … elle attend.
 
 
Les signaux faibles au-delà du 5ème ou 6ème et les « tweets » du mois sont réservés aux abonnés à la Lettre des Signaux Faibles, 300€HT pour un an, soit 11 numéros.
Pour recevoir le bon de commande, retourner ce message avec dans l’objet ‘Abonnement’.
 
 

Signal faible 7 : ZADistes et djihadistes français se rejoignent.

Signal faible 8 : l’ouverture de la Fondation Louis Vuitton

Signal faible 9 : médias et synode.

Signal faible 10 : les animaux ne sont pas des « meubles ».

Signal faible 11 : le nombre de décès annuel est le plus élevé depuis 30 ans.

Signal faible 12 : la suffisance de Tesco lui coûte cher.

Signal faible 13 : le TGV comme le Shinkansen ne se vendent que dans leurs pays d’origine, la France et le Japon.

Signal faible 14 : l’Insee a étudié la qualité de vie des français : les métropoles et villes moyenne de l’ouest et du sud-ouest sont favorisées

Signal faible 15 : dans le commerce, le travail du dimanche est un vrai sujet.

Signal faible 16 : le gouvernement encourage la fin du commerce de proximité.

Signal faible 17 : la voiture, objet d’usage.

Signal faible 18 : l’hôtellerie subit 4 révolutions simultanées.

Signal faible 19 : le nanodiagnostic de Google est simplement révolutionnaire.

Signal faible 20 : le monde éclate.

Signal faible 21 : le développement du monde parallèle … secret.

Signal faible 22 : les émigrés c’est 435Md$ de flux.

Signal faible 23 : si en 2008 on parlait de « peak of Hubbert », …

 
L’invité du mois : Edward Silhol edward@stample.co pour organiser une veille dynamique.

Edward décoiffe, et cela fait du bien ! Il a créé Stample !

« Stample, bibliothèque collaborative en ligne, vous permet d'organiser votre veille et de qualifier votre savoir en équipe. Collectez articles web, notes et fichiers puis surlignez, annotez, discutez. Gérez sereinement une quantité illimitée de contenus, sur votre ordinateur et votre mobile. Cette bibliothèque sociale intelligente vous fait gagner temps et visibilité, et simplifie vos processus de décision. À essayer dès aujourd'hui! https://stample.co . »
 
Ø  Commandez l’ensemble des Lettres des Signaux Faibles 2014 dans leur version complète ainsi que des textes complémentaires, 350€. Retourner la Lettre avec « Lettres 2014 » dans l’objet pour recevoir le bon de commande.
 
Bonne lecture. Je repars en plongée. Rendez-vous début décembre …


Philippe Cahen

Conférence, réflexion et formation en prospective.

Cahen.philippe@orange.fr


http://twitter.com/signauxfaibles


4 livres pour une méthode originale de prospective : signaux faibles, scénarios dynamiques, exemples.

1.      Signaux faibles mode d’emploi. Editions Eyrolles. Lauréat du Prix IEC’11 (Intelligence Economique et Compétitivité)
2.      
Le marketing de l’incertain. Editions Kawa
3.      
50 réponses aux questions que vous n’osez même pas poser !. Editions Kawa.

4.      Les secrets de la prospective par les signaux faibles. Analyse de 10 ans de (la Lettre des) signaux faibles. Editions Kawa