Lettre des Signaux Faibles n°85. Mars 2011

PEUR, agriculture, climat, Japon, ... senior, teenblog, Cirrus, distribution, CO2, nudge, NFC, M2o City, Wysips ...

Signaux faibles mode emploi

Pour lire la Lettre des Signaux Faibles avant sa publication web
S'abonner à la Lettre des Signaux Faibles

et recevoir par mail la Lettre dès le début du mois

  • Avertissement : non ce n’est pas un poisson d’avril, votre Lettre des Signaux Faibles part bien le 1er avril ! En fait c’est pour vous signaler une conférence que je donne au Club de la Marque, jeudi 7 avril à 8h30, rue Legendre à Paris autour des signaux faible et de la Marque. Pour tout renseignement, retourner la Lettre avec « Club » dans l’objet.
  • Ce mois de mars : j’ai été frappé comme la peur a occupé les médias …
  • Les Lettres des Signaux Faibles de 2010, l’intégrale ! Pour tout renseignement, retourner la Lettre avec « Lettres 2010 » dans l’objet



Une fois n’est pas coutume - mais le mois dernier avait aussi sa présentation différentes avec ses 28 jours de février et 28 signaux faibles - une fois donc n’est pas coutume et je vais changer la présentation classique et vais aborder la Lettre comme un éditorial car j’ai été frappé par la présence permanente de la peur dans l’actualité du mois retranscrite par les intermédiaires que sont les médias.

 

Signal de peur 1 : l’agriculture


Le Salon International de l’Agriculture a eu lieu en février. La peur est partout : réchauffement climatique, déficit de production, hausse des matières premières, concurrence de l’Allemagne, etc. Un exemple : « Le livre noir de l'agriculture: Comment on assassine nos paysans, notre santé et l'environnement » de Isabelle Saporta. En résumé, le contenu de nos assiettes est pourri, les paysans sont morts et ce qui va autour aussi.

Je n’ai pas lu le livre, j’ai entendu et lu et vu de nombreux débats. Tout est à relativiser, tout n’est pas aussi noir que décrit. Le seul martèlement du titre de l’ouvrage a sans doute pour but de faire peur.

 

Signal de peur 2 : réchauffement climatique


Développer la peur sur ce sujet est quotidien. Exemple, lu dans Le Monde/AFP du 9 mars : « en 2006 le Groenland et l'Antarctique ont perdu ensemble 475 milliards de tonnes de glace en moyenne. … faire grimper le niveau des océans de 1,3 millimètre en moyenne par an … 15 centimètres d'ici à 2050 … la fonte des glaciers et des calottes glaciaires des montagnes ajouteraient 8 centimètres, sans oublier un accroissement de 9 centimètres résultant de la dilatation thermique des eaux. Finalement, les océans pourraient donc voir leur niveau monter de 32 centimètres d'ici à 2050, selon ces chercheurs.

Bref, c’est la panique ! Je ne suis pas fort en calcul, si un lecteur peut m’expliquer comment 1.3mm/an font 15cm en 40 ans … puis 32cm en 50 ans ! L’IPCC parle de 0.7mm/an.

 

Signal de peur 3 : 11 mars au Japon


J’ai été frappé par le ton de panique des médias français et le calme des médias japonais. Bien sûr, la culture japonaise aide à intérioriser les sentiments. Mais paniquer plusieurs millions d’individus aurait-il été une bonne chose ? On se souvient lors de Katrina 500 000 personnes avaient évacué la Nouvelle-Orléans dans une organisation relative, et lors de Xynthia, la Vendée était à la peine face à quelques milliers de personnes démunies.

C’est donc une leçon de prospective : faire des exercices de prévention et cela modèrera l’écoute des cris « au loup » et le besoin de crier. Le cri est une réponse à une non-écoute réelle ou supposée. Anticiper les peurs, c’est déjà diminuer leurs puissances.

 

Signal de peur 4 : Mediator, Front National, guerre en Libye, élections !, …


Tout événement est présenté sous le signe du drame pour développer la peur. Si l’objectif est de vendre – de l’audience, du papier, des images – alors j’espère que le but est atteint. Si l’objectif est de rendre les Français encore plus pessimistes, alors c’est inutile, ils sont déjà champions du monde. Je ne pense pas qu’il faille être d’un optimisme béat mais ce martellement de peur(s) est malsain. Pendant ce mois de mars, chaque peur du jour chassait la peur de la veille

On n’entend que le mot crise. Je crois qu’en chinois, le mot crise signifie aussi opportunité. Chaque sujet développé de peur est une opportunité de réflexion pour voir le monde de demain différemment. C’est en fait ce que je développe à chacune de mes interventions : nous ne sommes pas en crise, nous sommes en transformation. Un patron ne doit plus manager, il doit transformer. Demain n’est surtout plus la suite d’aujourd’hui.

 

Plus on a « le nez dans le guidon », plus on a peur.

 

Je passe ce coup de gueule et revient à des signaux d’optimisme, et il y en a beaucoup !

 

Signal optimiste 5 : senior


Le mot « senior » est utilisé à tort et à travers. En fait, c’est parce que aujourd’hui le non senior est nécessairement un junior. Il faut donc inventer de nouveaux mots comme par exemple le minor avant 20 ans, le junior de 20 à 35 ans, le major de 35 à 50 ans, le senior de 50 à 65 ans, le cador de 65 à 80 ans et le mentor au-delà …

Là, je me sens comme un bon senior !

 

Signal d’optimisme 6 : teenblog


Un blog est tenue par quelqu’un qui n’est pas tenu de donner ni son identité, ni son âge, ni sa situation familiale … Ce qui compte, c’est la qualité régulière du contenu eu égard au thème développé. On appelle teenblog, un blog tenu par un teenager. Le blog de Tavi Gevinson, Style Rookie, est spécialisé dans la mode et compte 4 millions de suiveurs. Rien que cela. Donc Tavi est invitée aux défilés de monde compte tenu de son influence …

Les teenblogers couvrent tous les sujets. Mais au-delà, c’est une partie de la solution à la diversité.

 

Les signaux faibles au-delà du 5ème ou 6ème (et les « tweets » du mois) sont réservés aux abonnés à la Lettre des Signaux Faibles, 300€HT pour un an, soit 11 numéros.

Pour recevoir le bon de commande, retourner ce message avec dans l’objet ‘Abonnement’.



 

 

Signal optimiste 7 : Cirrus


Signal optimiste 8 : Université


Signal optimiste 9 : CO2


Signal réaliste 10 : distribution


Signal optimiste 11 : le nudge


Signal optimiste 12 : presse


Signal optimiste 13 : 6 mois


Signal optimiste 14 : Twitter


Signal optimiste 15 : NFC


Signal optimiste 16 : Valbonne, Fonsorbes, Tournefeuille, Lattes.


Signal optimiste 17 : organes imprimés


Signal optimiste 18 : M2o City


Signal optimiste 19 : Wysips


 

  • ·        Depuis juillet : http://twitter.com/signauxfaibles, chaque jour un tweet …
  • ·        Depuis juin 2010 « Prospective de la distribution et du commerce à 2035 ». Pour prendre connaissance, retourner la Lettre avec « Distribution 2035 » dans l’objet. 400 pages et 700 références. Le prix est de 1 000 €HT au lieu de 2 000 €HT.
  • ·        Depuis sept. 2009 « Etude Prospective de [la transformation de] la Ville », 1 000 €HT au lieu de 2 000 €HT. Pour prendre connaissance, retourner La Lettre avec « plan ville » dans l’objet.

 

Finalement, je n’aurais pas traité de tout ce que le drame japonais  va apporter comme modification de nos comportement en recherche, en industrie, en distribution/supply chaine, en énergie, etc.

 

Bonne lecture. Je repars en plongée. Rendez-vous début mai …

 

 

Philippe Cahen

Mission, réflexion et formation en prospective.

Cahen.philippe@orange.fr

Fixe : + 33 (0)1 44 49 94 96 Mob : + 33 (0)6 09 75 86 35

Les Lettres des Signaux Faibles depuis 2007

Twitter

Signaux faibles mode d’emploi. LE LIVRE.

Prospective Signaux faibles


Méthodologie présentée sur www.philippecahen.com

  • conférences
  • animation de groupes de travail internes
  • formation