Lettre des Signaux Faibles n°124 septembre 2014
 

France, Primark, Renault, Air France, Google, ....


Signal faible 1 : on sait pourquoi la France décroche.

Les analyses se multiplient en France pour expliquer l’origine du décrochage de la France et notamment le surcoût. En septembre France Stratégie – qui dépend du Premier Ministre –dénonce le coût trop élevé des biens et services produits par les secteurs abrités de la concurrence : grande distribution, transports, énergie, services comptables. Quant aux secteurs en concurrence internationale, les coûts sont comparables, par exemple dans l’industrie à 35,74€ l’heure comme en Allemagne. L’absence de concurrence coûte très cher.
 

Signal faible 1 bis : la hausse du coût de l’immobilier est surréaliste

L’immobilier est un secteur non concurrentiel de l’international et qui coûte très cher en France. Un exemple très simple : le coût d’une place de crèche (d’un berceau) est passé de 2000 à 2013 de 18.000 à 34.000€. Vous avez bien lu : presque doublé en 13 ans selon la CNAF. Il serait intéressant d’expliquer pourquoi ? Où vont les 16.000€ supplémentaires. Pour revenir au signal précédent, ce coût bien trop élevé se retrouve dans les demandes de hausse de salaire … dans un pays en stagnation, voire en décroissance, déflation et hausse du chômage.
 

Signal faible 3 : le succès de Primark en France est simplement stupéfiant.

En 6 mois, avec 5 magasins, l’enseigne entre dans le Top 25 textile en volume, comparable à la Redoute ! (Kantar). 8% des 15-24 ans ont déjà acheté chez Primark. Comme quoi, le commerce ouvre toujours à de nouveaux concepts ! Dans le même temps, le n°1 de l’habillement français en volume se lance dans la conquête des centres commerciaux urbains.  Comme quoi, même le leader « en a sous le pied ». Le commerce du textile est très atomisé et en baisse depuis 6 ans.
 

Signal faible 4 : et si la marque Renault changeait de modèle économique ?

En 2013, Renault vend 17.4% de ses moteurs fabriqués à d’autres marques (Nissan, Daimler, GM, …). Et cette part est croissante. Y aurait-il un changement de modèle économique pour une marque en baisse de parts de marché (évidemment hors Entry, dont Dacia). En Allemagne, on compte à présent 3 leaders mondiaux de l’équipement automobile : Bosch, Continental et ZF Friedrichshafen (qui vient d’acquérir l’américain TRW). Dans le cheminement vers la voiture autonome, ce sont des acteurs à belles marges qui se construisent.
 

Signal faible 5  : comment faire comprendre à des gens intelligents qu’ils se suicident ?

La longue, trop longue, grève des pilotes d’Air France est symbolique d'une chose : en France, les avantages acquis ne se sacrifient pas. Au risque de sacrifier l’entreprise. Il suffit pourtant d’observer pays par pays les 3 principales compagnies aériennes … À s’interroger si KLM ne va pas quitter le navire … les néerlandais sont inquiets. Très inquiets.
 

Signal faible 6 : Google prend une avance à 20 ans. Il en a 17…

Ce mois de septembre, Google a annoncé 2 investissements absolument remarquables. 1. Vers les applications technologiques quantiques à l’intelligence artificielle. Donc vers une nouvelle génération d’ordinateurs bien plus rapides que les ordinateurs classiques. 2. Vers de nouvelles thérapies des patients ayant des maladies liées à l’âge, incluant la neurodégénérescence et le cancer. Google est amplement dans ma théorie des entreprises 4D (la tête dans le futur) lorsque Apple reste 3D (un pied dans le futur) et Microsoft reste 2D (lancement sceptique de Windows 10 pour rester dans la course).
 

Signal faible 7 : les régimes alimentaires ne servent à rien. Ou si peu.

On en a peu parlé et pourtant nombreuses sont les personnes concernées. Une méta-analyse conclut que l’amaigrissement est identique à un an, quel que soit le régime choisi. Qu’il soit pauvre en glucides ou en lipides. Pour maigrir durablement, il vaut mieux se sentir décidé plutôt que motivé. Et d’ailleurs, au-delà du poids, la condition physique est au moins aussi importante que l’amaigrissement. Mangez, bougez !
 
 
Les signaux faibles au-delà du 5ème ou 6ème sont réservés aux abonnés à la Lettre des Signaux Faibles, 300€HT pour un an, soit 11 numéros.
Pour recevoir le bon de commande, retourner ce message avec dans l’objet ‘Abonnement’.
 
 

Signal faible 8 : Apple et le luxe. Amazon et le e-commerce ou le cloud ?

Signal faible 9 : baisse de la démographie en France

Signal faible 10 : la voiture autonome (électrique et auto-conduite) n’est qu’une étape.

Signal faible 11 : voila un sujet rare : combien coûte la santé ? Trop, évidemment …

Signal faible 12 : avec le MOOC français, le talent pour perdre du temps et de l’argent

Signal faible 13 : de l’art de fermer les yeux

Signal faible 14 : les gaz à effet de serre sont en baisse en France depuis 1990 au moins (Citepa).

Signal faible 15 : Internet est banalisé.

Signal faible 16 : les entreprises française en retard sur le numérique

Signal faible 17 : hausse de consommation négative

Signal faible 18 : les minorités visibles restent invisibles.

Signal faible 19 : les minorités invisibles qui se rendent visibles.

Signal faibles 20 : les mots interdits qui cachent les maux

Signal faible 21 : 10 ans de manque de médecins, au moins !

Signal faible 22 : l’industrie européenne de l’espace menacée

Signal faible 23 : le commerce spécialisé et les petites villes

 
Bonne lecture. Je repars en plongée. Rendez-vous début novembre …


Philippe Cahen

Conférence, réflexion et formation en prospective.

Cahen.philippe@orange.fr


http://twitter.com/signauxfaibles


4 livres pour une méthode originale de prospective : signaux faibles, scénarios dynamiques, exemples.

1.      Signaux faibles mode d’emploi. Editions Eyrolles. Lauréat du Prix IEC’11 (Intelligence Economique et Compétitivité)
2.      
Le marketing de l’incertain. Editions Kawa
3.      
50 réponses aux questions que vous n’osez même pas poser !. Editions Kawa.

4.      Les secrets de la prospective par les signaux faibles. Analyse de 10 ans de (la Lettre des) signaux faibles. Editions Kawa